Pourquoi faut-il penser local lorsqu’on décide d’ouvrir un restaurant ?

restaurant business local obligatoire

Pourquoi faut-il penser local lorsqu’on décide d’ouvrir un restaurant ?

Pour de nombreuses personnes, ouvrir son propre restaurant et devenir son propre patron est un rêve qui, malgré les nombreuses restrictions sanitaires et la crise du Covid-19 que nous traversons, est en passe de devenir réel. Et une fois qu’ils ont trouvés le bon espace de restauration à louer, qu’ils ont obtenus le financement de leur projet et qu’ils tiennent un excellent concept de restaurant. Tous les éléments se rejoignent.

Mais pour d’autres, démarrer un nouveau restaurant est une tâche plus complexe. Comment obtenir un prêt ? Quel type de restaurant est-il préférable d’ouvrir ? Quelle doit être la taille de l’espace ? Pour vous aider à démarrer, nous listons ici la majeure partie des étapes les plus importantes pour ouvrir un nouveau restaurant. Et une fois que vous savez ce que vous devez faire, il reste quelques éléments importants à déterminer, l’un d’eux est l’approvisionnement et clairement, le meilleur approvisionnement depuis quelque temps est la recherche du tout local.

Pourquoi un approvisionnement en circuit court est important ?

Le circuit court, ou la démarche d’approvisionnement local est crucial de nos jours pour différentes raisons que nous énumérons plus en détails juste après dans l’article. Mais pourquoi préférer ce type de concept de restaurant ? Il est difficile d’avoir des bananes en dessert lorsqu’on s’installe en Alsace ? Ne risquons nous pas de perdre une grande partie de la possible clientèle ?

Ces réponses, vous les trouverez en créant votre plan d’affaire et en étudiant vos concurrents mais aussi votre cible de clientèle. Mais il est clair que les restaurants « spécialités régionales » ont la cote et, malheureusement, ont tendance à décliner au profil de la restauration rapide. Un concept n’est pas encore apparu, mais pourrait être une idée, une restauration rapide avec uniquement des spécialités locales.

Depuis la crise sanitaire, la demande a littéralement explosé concernant la demande d’approvisionnement locale. Même les plus grands groupes de franchises s’y mettent (MacDo avec ses pommes de terre françaises est certainement l’exemple qui parle à beaucoup d’entre nous). Les consommateurs commencent à regarder plus en détail la provenance des aliments qui terminent dans leurs assiettes et ils sont même prêt à mettre la main à la poche pour consommer localement.

Cette tendance va se lisser et il devrait devenir « normal », dans quelques années, de manger local à l’image des anciennes générations. A l’heure du réchauffement climatique qui se montre au grand jour, à l’heure des restrictions sanitaires pressantes, le circuit court est vraiment la clé pour réussir à conserver de la crédibilité auprès du client de demain.

En quoi, entrer dans une démarche locale boost la réputation de votre établissement ?

Pour un restaurateur, partir sur une démarche locale est un vrai plus pour plusieurs raisons :

  • impact sur l’écologie et l’environnement
  • grandes économies envisageables
  • marketing et communication simplifiée
  • présence sur le web plus facile

La démarche de travailler avec différents acteurs locaux présente énormément d’intérêt. Le plus important dans l’image collective est très certainement la réduction de l’impact carbone. En effet, en achetant les denrées principales dans un rayon limité, les déplacements sont plus courts et l’utilisation de moyens de transport sont réduits. Une belle image d’une restauration responsable.

Et cet impact se ressent également sur la trésorerie, les produits locaux sont plus faciles à négocier directement avec les producteurs. Les marges prises par les grossistes ou les entreprises de logistiques sont absentes lors du calcul du coût de revient d’un plat. Pour un très bon établissement, c’est l’assurance d’une marge inégalable ou d’une possibilité de proposer de l’excellence au tarif du classique.

En travaillant localement, l’engouement et le bouche à oreille sera beaucoup plus rapide et des économies se présenteront naturellement sur le plan marketing. En effet, les clients qui viendront chez vous pourront facilement vous recommander à l’ensemble de leur entourage, via les réseaux sociaux ou simplement lors de réunion entre amis ou en famille. De plus, une annonce sur une petite radio locale est bien moins onéreuse qu’une publicité sur une radio nationale. Elle peut être placé plus longtemps ou durer 45 secondes contre 10 secondes pour le même budget ailleurs.

Le dernier point est certainement moins connu par les restaurateurs mais il est de plus en plus important dans les tendances de sélection d’un restaurant. Avec un placement local, il est simple d’obtenir rapidement les premières places dans les résultats de recherche sur une commune et même sur une région dans les moteurs de recherche. Si le site internet est bien fait, avec une simplicité d’accès mais aussi quelques contenus bien pensés pour se placer sur certaines recherches. Ici encore, c’est beaucoup de visibilité sans trop dépenser d’argent.

restauration rapide et ingrédient de la région ; une nouvelle alternative

Pourquoi la démarche locale d’un restaurant est-elle encore plus importante depuis la crise sanitaire du Covid-19 ?

La restriction des déplacements et les différentes formes de confinement ont vivement poussé la population à consommer de manière locale et proche de chez eux. Si la tendance était déjà en marche avant l’énorme crise sanitaire qui a frappé le monde entier. Elle a été directement impactée par les différentes décisions gouvernementales et européennes qui ont créées des restrictions fortes de déplacements pour l’ensemble des citoyens.

Le commerce local a naturellement été boosté par ces décisions. En effet, les personnes sont restées chez elles. Ils ont d’abord continué à consommer en fonction de leurs habitudes en espérant un retour rapide à l’ancien rythme et en pensant que le confinement ne durerait pas. Puis, les renouvellements par quinzaine des restrictions ont impactés le quotidien. Les consommateurs ont alors amorcé doucement un changement dans la manière de consommer, d’abord, avec la fermeture des restaurants, ils ont cherché à acheter les denrées essentielles de manière plus directe qu’en passant par les grandes surfaces.

Puis, au niveau de la restauration, l’entraide et la volonté ont pris le dessus et c’est mis en place un changement dans l’organisation. Les préparations continuaient à être effectuées dans le restaurant mais uniquement pour la livraison. Et forcément, cette livraison était proche et locale.

Le consommateur, qui s’est retrouvé plusieurs fois face à des situations complexes, comme la difficulté de trouvé un canard déplumé et vidé par exemple, s’est usé à force de préparer ses plats. Nous avons tous compris l’intérêt et la jouissance d’aller au restaurant pour se libérer de cette tâche quotidienne qu’est de trouvé ce que l’on mange le soir.

De but en blanc, la commande à distance a connu un boom très important et les restaurants proposant de la nourriture saine et local ont clairement tiré leur épingle du jeu en se mettant à la livraison à emporter et en stipulant bien que l’ensemble du plat était du coin.

Vous l’aurez compris, la démarche locale dans l’approvisionnement de votre restaurant est une clé et un levier très important pour les années à venir, avec certainement d’autres restrictions, non pas sanitaire cette fois (nous l’espérons tous) mais plutôt d’ordre environnementale – sans être alarmiste, quoique…