Comment s’occuper d’un chinchilla ?

chinchilla

Comment s’occuper d’un chinchilla ?

Les chinchillas sont d’adorables animaux de compagnie. Ce sont des animaux nocturnes qui peuvent vivre jusqu’à dix ans en captivité. Si vous prévoyez d’en adopter un, vous faites bien de vous informer sur comment bien l’entretenir. Dans cet article, nous vous disons l’essentiel de ce que vous devez savoir pour bien vous occuper de votre chinchilla.

Avoir un environnement adapté à l’entretien chinchilla

Vous ne devez pas prendre le cadre de vie du chinchilla à la légère. Vous pouvez l’installer quelque part où il vous sera facile de le surveiller. Laissé en liberté et sans surveillance, votre petit compagnon pourrait vite s’électrocuter ou s’intoxiquer. Il est donc conseillé de bien le surveiller.

Par ailleurs, puisque le chinchilla est un animal normal nocturne, il est recommandé de l’installer dans une pièce où il pourra se reposer en journée. Privilégiez donc les pièces calmes, pas trop fréquentées. Veillez également à ce que la pièce soit sèche et fraîche, un peu comme le chinchilla le préfère. Si vous devez donc l’installer dans une pièce située par exemple au sous-sol, selon l’humidité ambiante, n’hésitez pas à passer le  déshumidificateur. Votre petit compagnon supporte mieux les températures basses que celles élevées.

Si vous devez mettre votre animal en cage, ne lésinez pas sur l’espace. Optez pour une cage spacieuse disposant de plusieurs paliers pour grimper à l’aise. Vous penserez à y installer une litière de préférence en papier recyclé compressé. Les copeaux de cèdre, irritant les yeux et la peau sont beaucoup moins confortables.

Surveillez l’alimentation de votre chinchilla

Le système digestif de votre compagnon est assez fragile. Vous éviterez donc de lui proposer des compositions alimentaires trop riches. Pour le nourrir idéalement, optez pour des moulées spécialement formulées pour chinchilla. Vous pouvez y ajouter de l’eau et du légume en quantité contrôlée et selon son rythme d’adaptation. Faites attention à ne pas lui donner tout ce qui vous tente ni tout ce qu’il vous réclame lui-même. Il n’a pas comme d’autres animaux, l’instinct de choisir ce qui est bon pour sa propre santé. Mais quant aux moulées, vous pouvez lui en donner sans grande exigence, aucun risque de surpoids. Tenez compte de son rythme de vie nocturne pour le nourrir, par exemple, nourrissez-le bien en fin de journée.

Mais de façon générale, veillez à ce qu’’il ait toujours du foin sec à portée de museau pour prévenir les problèmes digestifs.  Pour tout changement de régime, il est conseillé de procéder graduellement à cause de la fragilité de son système digestif. Une fois en passant (et seulement ainsi), vous pouvez lui donner du fruit comme gâterie. En matière de gâterie, évitez soigneusement l’oignon, les avocats et l’ail en raison de leur toxicité. Evitez aussi les aliments trop riches en amidon comme les pommes de terre.

Que retenir ? Pour un meilleur soin de votre chinchilla, vous devez lui assurer un environnement adapté à ses besoins. Le système digestif de cet animal étant très fragile, surveillez également son alimentation.